Augmentation mammaire : les solutions envisageables

Lorsque l’on parle d’augmentation mammaire, on songe illico à une intervention chirurgicale au cours de laquelle le chirurgien place des prothèses mammaires dans le sein afin d’en accroître leur volume. Il existe plusieurs astuces et techniques pour avoir la poitrine de ses rêves.

Des solutions simples

fenugrec

Il est possible d’augmenter le volume de la poitrine avec Fenugrec. On n’y pense pas toujours, mais il existe bel et bien des compléments alimentaires capables de satisfaire les exigences esthétiques des femmes en matière de seins. Il existe par ailleurs des techniques de massage donnant sur le long terme des seins galbés. Il s’agit de les masser une trentaine de minutes chaque jour, selon des mouvements bien précis, pendant plusieurs mois. Petit à petit; ils gagneront en volume. Adoptez cet automassage en utilisant une huile d’amande douce ou de l’huile de jojoba. Et n’oubliez pas de prendre du Fenugrec.

La masse graisseuse à la rescousse

lipofilling-des-seinsLorsque l’augmentation désirée est assez superficielle, qu’elle n’excède pas un bonnet de soutien-gorge par exemple, il n’est pas nécessaire de recourir à une intervention chirurgicale. Un lipomodelage suffit. Cette technique, également appelée lipofilling des seins, consiste à prélever des tissus graisseux (graisse autologue) sur une autre partie du corps de la patiente, puis à les réinjecter dans ses seins. Il se produit alors un phénomène d’auto-greffe. Cette pratique est toutefois déconseillée aux femmes de plus de 35 ans. Pour un meilleur résultat, il est vivement recommandé d’adopter le système brava préalablement au lipomodelage.

La chirurgie esthétique : les modèles de prothèses

la-chirurgie-esthetiqueLes variétés de prothèses ne manquent pas. C’est lors de la première consultation, que le choix du modèle se fait en examinant des clichés avant-après des seins. Par ailleurs, il existe des prothèses rondes et des prothèses « goutte d’eau ». Il y a enfin le degré de projection, autrement dit, l’aréole et le mamelon seront-ils bien marqués (très visibles) ou non. La prothèse est faite soit de gel de silicone, soit de sérum physiologique, soit d’hydrogel. En outre, les prothèses sont lisses ou texturées, ce second modèle présentant l’avantage d’éloigner le risque de formation de coques.

Chirurgie et plastie

chirurgie-et-plastiePour les augmentations importantes, le chirurgien propose souvent d’associer intervention chirurgicale et plastie mammaire. C’est ce qui arrive fréquemment lorsqu’en plus d’un manque de volume, le mamelon est situé sous le sillon sous-mammaire. On accroît ainsi le volume des seins tout en corrigeant son esthétique.

Categories: Forme & Nutrition,Traitements & Soins

Leave A Reply

Your email address will not be published.