Comment traiter une hernie discale ?

S’il y a des « maux » pouvant être très « handicapants », en tout cas temporairement, l’hernie discale en fait partie. Comment la reconnaître ? Quelles en sont les causes ? Et comment la traiter ?

Les symptômes d’une hernie discale et ses causes

L’hernie discale se manifeste par un mal de dos provoqué par une maladie du disque intervertébral, plus précisément une déformation de ce dernier. En d’autres termes, l’hernie discale se présente lorsque le disque sort de sa « place ». Les symptômes peuvent être très différents selon les personnes. Certaines ressentent de terribles douleurs alors que d’autres ne souffrent pas du tout. Pour la première catégorie de personnes, qu’elles soient en position assise, couchée, sur le ventre ou debout, les douleurs s’intensifient quand les muscles du dos sont sollicités. Les douleurs peuvent même survenir lors d’un simple éternuement ou lorsqu’on tousse. Pour les personnes qui ne ressentent pas de douleur, c’est l’imagerie médicale qui peut apporter la confirmation.
Concernant les causes, on note notamment :
– une prédisposition génétique,
– la surcharge pondérale, mais également la grossesse,
– une action brusque alors que la posture n’est pas « appropriée »,
– et l’âge (en gagnant en âge, les disques intervertébraux s’assèchent).

Les traitements de l’hernie discale

Le premier traitement de l’hernie discale est le repos. La personne doit en effet éviter tout effort sollicitant le dos. Pour atténuer les douleurs, le médecin traitant peut prescrire des médicaments. En fonction de l’intensité et/ou de la persistance des douleurs, les médicaments peuvent aller des analgésiques (relaxants musculaires ou anti-inflammatoires) aux injections (d’enzymes ou d’analgésiques). Dans la plupart des cas, cette association, repos + médicaments, suffi en général à régler le problème. Si cela empire, il ne reste plus que l’option chirurgie.
A noter : les premiers jours, pour soulager davantage les douleurs, on peut appliquer de la glace au niveau de l’hernie. Après quelques jours, c’est plutôt la chaleur (une bouillotte) qui atténuera les douleurs.

Categories: Traitements & Soins

Leave A Reply

Your email address will not be published.