Comment enlever les vergetures ?

De nombreuses personnes stressent rien qu’à l’idée de devoir porter des maillots de bain ou une tenue légère en public. Une grande partie d’entre elles craignent d’être jugées pour leurs vergetures. Souvent localisées sur le ventre, les jambes et les bras, ces traces ne font pas souffrir. Ce ne sont pas non plus les symptômes d’une maladie. Cependant, ces disgracieuses stries portent atteinte à l’amour propre de certaines dames. Environ 8 femmes sur 10 rencontrent ce problème cutané. Si ce problème vous concerne, les prochaines lignes vous sont destinées. Abordons ensemble pourquoi ces vilaines petites cicatrices superficielles apparaissent et quelles sont les solutions pour ne plus jamais en être victimes.

Que sont les vergetures ?

Pour résoudre le problème des vergetures, il faut d’abord apprendre à les connaître. Ce sont des traces qui marquent profondément la peau entre l’épiderme et l’hypoderme. Les zones touchées sont les parties les plus molles du corps. Le plus souvent, elles se forment sur le ventre, le bras, les cuisses ou bien les fesses. De temps à autre, les jambes sont striées. Les marques s’apparentent à de petites cicatrices qui suivent la longueur du corps. Ces phénomènes, que les scientifiques appellent striae distensae, ressemblent beaucoup aux traces laissées par les cicatrices. La première fois que les stries apparaissent, elles ont une couleur violacée ou rouge comme toutes les autres inflammations cutanées. Au bout d’un certain temps, les séquelles cicatricielles deviennent blanches ou bien nacrées. Puis, la coloration disparaît pour se fondre avec le reste de la peau, mais les traces sont encore présentes.
L’apparition des vergetures commence dès la puberté. Le quart des adolescentes rencontrent ce problème pendant que leur corps subit de nombreuses transformations. Puis, d’importants changements arrivent aussi pendant une grossesse. Environ 5 femmes enceintes sur 7 développent la striae distensae. L’adolescente et la future maman ont une chose en commun : le dérèglement hormonal. A ces périodes de la vie, les femmes et les jeunes dames produisent énormément des corticoïdes, dont le cortisol. Ce dernier est sécrété par les glandes surrénales. C’est une hormone qui aide l’organisme à gérer le stress. Cependant, lorsqu’elle existe en grande quantité dans le corps, diverses complications, dont les traces cutanées, apparaissent un peu partout. Le cortisol présent dans le sang va directement impacter sur la souplesse de la peau. Sous une importante sécrétion de cette hormone, cette dernière deviendra moins élastique. En effet, du point de vue biochimique, le pic de cortisol annihile la production de collagène. Cette matière naturelle qu’est le collagène rend la peau plus souple. A la puberté comme lors de la grossesse, la personne gagne du poids. Or, avec le pic de cortisol, le gain de masse corporelle ou le ventre qui grandit va étirer la peau (moins souple) au point de la faire craquer. Le syndrome de Cushing serait également à l’origine du phénomène. Il s’agit de la conséquence d’une consommation excessive de médicaments de type corticoïde.

Les préventions possibles et les traitements naturels

Il existe différentes sortes de vergetures. Certaines d’entre elles arrivent à l’adolescence. D’autres se déclarent à la grossesse. Il y a aussi les étirements cutanés qui surviennent lors d’une rapide prise de poids. Puis, il y a les stries d’origines médicamenteuses. Ces problèmes ont leurs causes respectives dont il faudra tenir compte. Quoi qu’il en soit, il est possible d’appliquer un assouplissant sur la peau. Le produit devrait aider le tissu cutané à être plus souple grâce à la production de collagène supplémentaire. Le traitement devrait se faire de façon quotidienne pendant les périodes à risque, notamment au moment où le ventre grossit. En plus des effets de l’huile ou de la lotion, le massage journalier des surfaces à risque les rendra plus souples. Cette application sur une assez longue durée permettra d’avoir un résultat permanent en termes d’élasticité. L’huile d’amande, mélangée à l’huile de coco, peut faire disparaître les vergetures, notamment si elles sont immatures. Pour le dosage, il faut une demi-cuillère de chaque onction. Le massage devrait se faire au moins trois fois par semaine pour que les bienfaits deviennent palpables rapidement.
Le miel, l’avocat et le citron sont aussi des ingrédients assez connus pour créer un remède contre les vergetures. Il faut former une pâte homogène avec ces trois composants. Prévoyez la moitié d’un avocat. Ce fruit sera à malaxer avec une cuillère à soupe de miel et un peu de jus de citron. Cette préparation est assez grasse. De ce fait, il faudra l’appliquer deux fois par semaine au maximum. Après chaque massage, pensez à bien rincer la peau pour ne pas la rendre grasse. Vous pourrez également compter sur les bienfaits de la pomme de terre. Ce légume a de nombreuses vertus pour la peau. Pour éviter l’apparition des vergetures, vous pourrez presser quelques boules de pomme de terre dans une centrifugeuse. Le jus un peu pâteux que vous obtenez est à appliquer sur la surface à assouplir. Veillez tout de même à ce que le produit soit nettoyé avant d’être sec.

Des solutions médicales contre les vergetures

De nombreux laboratoires ont mis au point leurs propres formules pour soigner les vergetures. L’un d’entre eux propose de venir à bout de ces craquelures inesthétiques avec une crème à base de beurre de cacao. Certaines marques disent aussi que les huiles végétales sont meilleures puisqu’elles ne contiennent pas d’eau. De ce fait, elles pénètrent en profondeur dans la peau. Quoi qu’il en soit, les médecins estiment que lorsque les vergetures sont présentes, il est quasiment impossible de les faire disparaître complètement. Ceci dit, la médecine moderne propose aussi des solutions. Le laser dermatologique permet par exemple de tout effacer comme par magie. Cette technologie vient à bout des tatouages. Elle parvient aussi à rendre uniforme la partie du corps présentant des stries. Toutefois, il s’agit d’une option onéreuse non remboursée par la sécurité sociale. De plus, l’intervention est assez lourde et se pratique parfois sous anesthésie. Pour celles qui cherchent une solution radicale, il y a la chirurgie. L’opération aura un effet immédiat. Elle peut être prise en charge par l’assurance maladie si les vergetures sont jugées handicapantes pour la personne. Plusieurs techniques chirurgicales sont essayées dont le retrait simple de la partie de la peau concernée par la striae distensae. De mieux en mieux (ou pire, peut-être), il y a aussi le peeling qui consiste à brûler la partie du corps touchée par les vergetures. Un produit à base d’acide sera utilisé par les spécialistes. La cicatrisation renouvellera la peau : les traces de craquelures qui ne font pas partie du patrimoine génétique ne vont donc pas réapparaitre. Le peeling demande du courage, mais aussi de la patience puisque les résultats ne seront visibles qu’après plusieurs semaines, voire quelques mois selon la surface à reconstituer. Une autre version qui consiste à exposer la peau à une source de chaleur intense existe. C’est comme le laser, mais la technologie utilise les lampes LED.

Categories: Guides & Conseils,Traitements & Soins

Leave A Reply

Your email address will not be published.