Chimiothérapie : Quels effets secondaires sur la santé ?

Un traitement à base de substance chimique, la chimiothérapie intervient comme le recours à titre initial pour traiter les maladies difficilement curables comme les cancers. Si elle devrait être un remède pour favoriser la guérison, elle n’est pas cependant sans risque négatif sur la santé. Avant d’imaginer donc cette alternative, il convient de bien considérer ses effets indésirables qui ne doivent en aucun cas être minimisés.

Les chutes de cheveux

Les effets secondaires de la chimio dépendent du type de cancer et sont aussi variables selon les médicaments pris par chacun. Il existe plusieurs effets secondaires mais il y en a qui sont à court termes et d’autres à long terme avec des effets incontournables. L’une de ces effets est la chute de cheveux. La chute de cheveux est fréquente chez les chimiothérapeutes. Les cheveux commencent à tomber généralement environ 1 mois après la première cure.

La baisse des globules

Les substances chimiques utilisées en chimiothérapie affectent aussi le sang. Elles entrainent une baisse du nombre des globules blancs, ce qui risque d’engendrer une infection et favoriser la diminution du moyen de défense immunitaire. Elles entrainent également un abaissement au niveau des globules rouges, ce qui se caractérise par le manque d’oxygène, la difficulté de respiration, la fatigue chronique et le changement de couleur de la peau devenant pâle ou brunâtre.

L’apparition de divers troubles

Durant la chimiothérapie, des différents troubles peuvent apparaitre. Chez les femmes qui n’ont pas encore l’âge de la ménopause, il se peut qu’il y ait une trouble du cycle menstruel. Ça pourrait se présenter sous forme d’une irrégularité ou même un arrêt des règles. Cette trouble peut être longue ou courte, cela dépend du traitement. Il est fortement conseillé de se protéger durant la chimio car si une femme tombe enceinte, il se peut que le bébé subisse une malformation, la mère à son tour peut subir une fausse couche et même un accouchement prématuré.
Pendant cette période, une trouble cardiaque peut aussi apparaitre. La consommation de plusieurs médicaments pourrait être la raison. Alors cela exige une surveillance d’un spécialiste.

Categories: Guides & Conseils

Leave A Reply

Your email address will not be published.