Comment reconnaître une cystite ?

Saviez-vous que la cystite est une maladie qui touche une femme sur deux ? Cette pathologie pourrait alors vous concerner, au moins une fois dans votre existence. Voici quelques compléments d’informations qui vous aideraient à reconnaître cette inflammation.

La cystite, l’inflammation de la vessie

Souvent d’origine bactérienne, la cystite est une maladie assez courante. Cette inflammation de la vessie causée par les germes d’Eschérischia Coli, concerne environ 50% de la population féminine de la planète. Heureusement, cette pathologie reste généralement sans gravité. La plupart du temps, l’organisme arrive à venir à bout des ces bactéries qui séjournent dans les voies uro-génitales. Un peu d’antibiotique ou un traitement contre les bactéries devraient suffire. Cliquez ici pour en savoir davantage sur la cystite et les traitements. A noter que si la cystite n’est pas correctement soignée, des complications peuvent survenir.

Les symptômes de cette pathologie récurrente

Les brulures au moment d’uriner restent le signe d’une cystite. Il est également possible de ressentir une envie fréquente d’aller aux toilettes. Les personnes atteintes de cette inflammation se lèvent même la nuit pour aller pisser. Les urines présentent parfois des couleurs qui sortent de l’ordinaire. Une effervescence inhabituelle peut ainsi alarmer. Dans le cas où l’urine sent plus fort que d’habitude, alors, il faut se poser des questions. Si en même temps, des douleurs au bas ventre surviennent, c’est probablement une cystite.

Les facteurs favorisant cette infection uro-génitale

Une cystite est à craindre en cas de souci d’hygiène corporelle. Cela peut arriver si la personne fait un voyage de plusieurs jours sans pouvoir se doucher correctement. Une femme enceinte présente aussi davantage de risque d’infection à cause des changements hormonaux. Certains traitements lourds favoriseraient également l’apparition de souches bactériennes dans les parties génitales et la vessie. De ce fait, les patientes ayant récemment subi une radiothérapie ou une chimiothérapie pourront contracter une cystite. Un test en laboratoire pourra confirmer le diagnostic.

Categories: Guides & Conseils

Leave A Reply

Your email address will not be published.