La teigne chez l’enfant : Traitement et précautions

Infection cutanée superficielle et bénigne, mais plutôt gênante, la teigne atteint généralement les enfants entre trois et douze ans. Si cette forme de mycose provoque rarement des démangeaisons, la teigne nuit beaucoup à l’esthétique. Heureusement, elle se soigne très bien et ne laisse ni trace ni cicatrice.

Bien réagir et traiter la teigne à temps

Les dermatophytes responsables de la teigne se transmettent par contact direct, cheveux, poil, ou encore par l’utilisation d’effets personnels d’une personne infectée, tels que le peigne, le chapeau ou les taies d’oreillers. Le traitement de la teigne est tout ce qu’il y a de plus simple, ce sont les précautions qui sont de rigueur. Si votre enfant présente une ou plusieurs tâches roses, rouges ou pourpres en forme arrondie sur la peau, n’attendez pas pour aller consulter un dermatologue. Bien que cette infection cutanée n’ait rien de bien grave, il ne faut pas attendre qu’elle s’infecte pour aller consulter. Si la teigne affecte la peau, un traitement par crème, lotion, ou poudre antifongique sera prescrit. Si la mycose est déjà arrivée à un certain stade ou si elle est située dans le cuir chevelu, le dermatologue préconisera, en plus du traitement local, du shampoing antifongique, ainsi que des comprimés antimycosiques à prendre pendant une durée maximum de huit semaines.

La conduite à tenir pendant le traitement de la teigne

Afin d’empêcher les champignons responsables de la teigne de se développer ou d’infecter d’autres personnes, vous devez désinfecter entièrement les objets appartenant à l’enfant atteint. Il sera également plus prudent de faire consulter tous les membres de la famille et les personnes en contact avec l’enfant. S’il le faut, ou selon les recommandations du médecin, n’envoyez pas votre enfant à l’école afin d’éviter qu’il transmette la teigne à d’autres enfants.

Categories: Traitements & Soins

Leave A Reply

Your email address will not be published.