Zoom sur les principales causes des troubles du sommeil

On peut parler de trouble du sommeil à partir du moment où le sommeil est perturbé de façon régulière. Les origines de cette forme de « dysfonctionnement » sont très variables qu’il peut même être très difficile de la définir. En effet, les causes des troubles du sommeil peuvent être dites bénignes dans la mesure où il est facile de les traiter (comme les troubles qui sont liés à l’hygiène de vie ou à l’enfance). Mais, il existe aussi des formes plus sévères qui peuvent nécessiter l’intervention d’un professionnel du sommeil (comme les troubles liés à la génétique ou ceux qui sont dus à des maladies).

Les causes des troubles du sommeil d’un point de vue global

Il est important de préciser qu’il n’existe pas qu’un seul trouble du sommeil. Il en existe plusieurs. Par conséquent, les facteurs qui peuvent être à l’origine de cette forme de trouble sont aussi plusieurs. Mais, dans la généralité des cas, il est possible de regrouper les causes en quatre grandes catégories. Il y a notamment :
– les causes psychologiques : l’anxiété, le stress, le choc émotionnel ou encore la dépression
– les causes physiologiques : la prise de médicament, le repas trop riche, l’excès de caféine, l’excès d’alcool ou encore la réalisation d’activités physiques trop intenses au cours de la soirée
– les causes environnementales : le travail de nuit, la chaleur, la luminosité, le bruit ou encore la mauvaise literie
– les causes pathologiques : la fatigue chronique, la génétique, la maladie, la migraine ou encore la fièvre.

Les causes de l’insomnie

L’insomnie est une forme du trouble du sommeil qui se caractérise essentiellement par la difficulté d’une personne à trouver le sommeil ou encore par un réveil à plusieurs reprises tout au long de la nuit.
Dans la majorité des cas, les origines de l’insomnie sont dues à des facteurs psychologiques tels que la dépression, le stress, l’anxiété, etc. Néanmoins, certains facteurs environnementaux, physiologiques et pathologiques peuvent quand même être pris en compte.

Les causes du cauchemar

Le cauchemar peut être défini comme étant un rêve effrayant qui interrompt le sommeil d’une personne et dont elle peut encore s’en souvenir le lendemain à son réveil. Les enfants âgés entre 4 à 8 ans sont ceux qui sont les plus touchés par cette forme de trouble du sommeil. Toutefois, il peut aussi toucher les personnes adultes.
Il est assez difficile de déterminer les causes exactes d’un cauchemar. En effet, il est possible qu’il soit dû à une peur ressentie dans la journée et dont on n’arrive pas vraiment à oublier. Il est aussi possible qu’il provienne d’un stress à cause d’un changement ou encore d’un conflit d’intérieur. L’influence d’un événement marquant qu’on a peut-être lu dans un livre ou vu dans une émission télévisée n’est pas aussi un facteur à épargner.

Les causes du somnambulisme

Le somnambulisme est un mot d’origine latine qui signifie littéralement « se promener en dormant ». C’est une forme de troubles du sommeil classé dont la cause est principalement neurologique. La période de somnambulisme intervient pendant le sommeil profond et se caractérise par le déclenchement d’une action motrice alors que la personne est dans un état d’éveil incomplet. Un somnambule donne alors l’impression d’être éveillé, avec des yeux ouverts, alors qu’il ne l’est pas. En général, la durée de ces épisodes est brève. Mais, dans des cas très rares, elle peut aller au-delà d’une heure.
La plupart du temps, le somnambulisme est un trouble du sommeil dû à des antécédents familiaux. Mais, il peut aussi être déclenché par d’autres facteurs dont l’énurésie, le manque de sommeil, le stress, l’anxiété, la fatigue, le traumatisme émotionnel, les migraines, la consommation excessive de produits excitants (alcool, caféines, etc.) ainsi que la prise de certains médicaments tels que les psychotropes.

Les causes de l’énurésie

On parle tout particulièrement de l’énurésie nocturne, un cas qui touche généralement les enfants de plus de 5 ans et de moins de 10 ans. On connait habituellement cette forme de troubles du sommeil par l’appellation « pipi au lit » : c’est quand l’enfant n’arrive pas à avoir le contrôle sur ses urines et qu’il les perd régulièrement au cours de son sommeil.
L’origine de l’énurésie est souvent d’ordre psychologique. Mais, il existe aussi d’autres facteurs qui sont susceptibles de favoriser l’apparition de ce trouble. Il y a notamment le stress, les changements d’ordre familial importants (divorce, décès, arrivée d’un nouveau bébé, etc.). Il y a aussi divers facteurs pathologiques, dont la génétique, la malformation de l’appareil urinaire, l’infection au niveau des voies urinaires, l’immaturité de la vessie, la constipation, le diabète ou encore le trouble mental organique.

Les causes de l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil touche un grand nombre d’individus. Il se caractérise par des arrêts successifs de la respiration tout au long du sommeil. Les personnes qui sont les plus prédisposées par cette forme de troubles du sommeil sont les hommes, les personnes âgées, les personnes qui sont en surpoids ainsi que les personnes qui ronflent de manière très importante.
En général, il existe deux explications à l’apnée du sommeil :
– Les arrêts de la respiration répétés peuvent être causés par des obstructions au niveau du pharynx : c’est ce qu’on appelle le syndrome d’apnée obstructive du sommeil.
– Ils peuvent aussi être dus à un dysfonctionnement au niveau du tronc cérébral : c’est ce qu’on appelle le syndrome d’apnée centrale du sommeil.

Les causes des rythmies du sommeil

Il s’agit d’un trouble du sommeil sans conséquence, mais qui est pourtant assez fréquent chez les nourrissons (entre 6 à 9 mois) et les enfants de moins de 4 ans. Il se manifeste à l’endormissement et se caractérise par un balancement rythmique du corps, d’un membre ou encore de la tête. La durée de la rythmie du sommeil peut être de quelques secondes à quelques minutes.
Les origines des rythmies du sommeil sont souvent d’ordre psychologique. En fait, elles surviennent surtout lorsqu’un enfant est en état de carence affective ou lorsqu’il éprouve une certaine anxiété.

Les causes de la somniloquie

La personne souffrant de ce trouble du sommeil qu’est la somniloquie parle la nuit, pendant qu’elle est en train de dormir. Ce phénomène peut survenir au moment de l’endormissement ou pendant le sommeil profond. C’est un cas qui touche les petits comme les grands, même si les enfants sont les plus touchés que les adultes.
L’activité physique intense tard dans la soirée, la fatigue, le stress, l’hérédité ainsi que la fièvre sont des facteurs qui favorisent l’apparition de la somniloquie. Pour les adultes, la consommation d’alcool ou la prise de stupéfiants contribue grandement à la survenue de ce trouble.
Pour mieux comprendre les troubles du sommeil, mais également les différentes solutions pouvant aider à les traiter, nous vous recommandons de parcourir un peu le site sommeil de roi. Enfin, il convient de préciser que l’identification des origines des troubles du sommeil permet tout particulièrement de trouver les solutions appropriées pour chaque cas. Cela aide à adopter le bon comportement afin d’améliorer la qualité de vie tout en limitant les facteurs pathologiques qui peuvent être importants.

Categories: Guides & Conseils

Leave A Reply

Your email address will not be published.