La dépression masculine : comment la reconnaitre et la traiter ?

Les cas de dépression ne concernent pas seulement les femmes. Les hommes peuvent aussi en être victimes. Il est très important de comprendre et de détecter les symptômes de cette maladie, mais aussi, en parler dès qu’on perçoit ses signes, pour mieux la guérir.

Les différents symptômes de cette maladie

Les symptômes de la dépression chez les hommes sont très nombreux. Ces derniers peuvent en effet, présenter des signes de tristesse au quotidien, associées à beaucoup d’humeur qui montrent qu’ils sont déprimés. Il est également possible qu’ils perdent la motivation à faire quelque chose dont ils ont l’habitude de faire, ou de perdre du plaisir à effectuer des tâches qu’ils aiment d’habitude. La personne atteinte de dépression peut aussi montrer qu’elle est constamment fatiguée et cela, dès son réveil. Elle montrera aussi qu’elle est en perte d’énergie et impuissante à faire quoi que ce soit. Si ce sont les symptômes de base, les cas de dépressions chez un homme peuvent aussi s’accompagner de manque d’estime pour lui-même et même, de la dévalorisation personnelle. Il peut aussi se rendre coupable de tout et avoir des pensées noires comme, son avenir incertain, une mort prochaine, etc. Au travail, l’homme dépressif montrera qu’il peine à réaliser des opérations basiques, et perdra même sa concentration à effectuer les tâches. Il aura aussi des pertes de mémoires fréquentes ainsi que de l’insomnie aggravée. Cela va impacter sa libido et il sera impuissant dans les actes sexuels. Il perdra aussi son appétit et peut même être poussé à des cas de suicides. Accompagnant ces symptômes, la céphalée peut être présente à tout moment, tout comme des maux au niveau du dos, de la diarrhée fréquente, ou de la constipation, selon la morphologie et l’organisme de la personne.

Quel en est la cause ?

La dépression chez les femmes peut apparaitre sans aucune raison. Il en est de même pour les hommes. Cependant, chez ces derniers, l’impuissance sexuelle peut en être à l’origine. Cela est fréquent quand la personne approche de la cinquantaine et qu’elle commence à faire des crises existentielles en tout genre. Il est également possible que l’homme ait vécu un triste événement au sein de son entourage. Il est possible qu’il ait perdu un ami ou une famille très proche. Dans ce genre de cas, il n’est pas rare qu’il se sente coupable de la mort d’un parent et que cela, ait comme conséquence, des actes dépressifs incontrôlables. Un homme peut aussi en être victime lorsqu’on lui donne des responsabilités imprévues qui changent le cours de son quotidien. Ces responsabilités, il peut le considérer comme trop haut pour son niveau et qu’il n’en sera pas à la hauteur, et prévoit les possibles sanctions en cas d’échec. Par ricochet, un échec dans la réalisation des objectifs professionnels peut aussi impacter sur le moral d’un homme, le menant à une dépression sévère.

Comment traiter cette maladie ?

Il ne faut pas avoir honte d’être dépressif. La difficulté dans le traitement d’une maladie comme la dépression chez les hommes, c’est qu’ils refusent d’en parler et de reconnaitre la réalité. Ces derniers peuvent en effet, avoir honte de leur situation et de leur image, qu’ils n’en parlent pas. Cependant, cela peut aggraver la situation dépressive et provoquer des stress non gérables. Généralement, on ne peut évaluer un état de dépression qu’à travers les diagnostics d’un professionnel en psychologie. Mais il est aussi possible qu’on perçoive qu’on en est atteint étant donné qu’on change de comportement. Dans les deux cas, la consultation par un professionnel sera toujours nécessaire afin de détecter le niveau et la profondeur de la maladie. Le professionnel pourra alors, indiquer la thérapie adaptée qui peut être un simple passage par un psychanalyste. Il est aussi possible qu’il passe par de la psychothérapie associée à une prise d’antidépresseurs, dont la durée et la posologie varieront selon le cas. Et enfin, il est possible que ces deux types de traitement s’accompagnent de cure de désintoxication en alcool, en tabac ou autres produits stupéfiants.

Categories: Traitements & Soins

Leave A Reply

Your email address will not be published.