La thiamine et l’organisme humain

La thiamine est l’autre nom de la vitamine B1. Elle fait partie de ce l’on appelle Complexe B regroupant l’ensemble des vitamines B. La thiamine est hydrosoluble. C’est la thiamine diphosphate (TDP) qui est en opération dans l’organisme humain. Il s’agit d’une thiamine adossée à du phosphate. Le corps humain n’est pas en mesure de la fabriquer alors qu’elle est indispensable à son métabolisme. Il est donc essentiel d’assurer les besoins de l’organisme par des apports extérieurs (par l’alimentation par exemple).

Les différentes fonctions de la thiamine

La carence en thiamine est susceptible d’engendrer des problèmes de santé. Elle engendre, par exemple, l’apparition du syndrome de Korsakoff (un mal qui touche le plus souvent les personnes souffrant d’alcoolisme chronique). Des informations sur cette pathologie qu’est le syndrome de Korsakoff sont disponibles sur la page https://www.syndrome-diogene.fr/syndrome-de-korsakoff/. Cette substance organique non calorique opère dans le corps à la manière d’une co-enzyme. Autrement dit, la thiamine est impliquée dans le bon fonctionnement de l’enzyme à l’origine de quelques réactions chimiques. En plus de jouer le rôle de co-enzyme, la thiamine s’associe avec les autres vitamines du groupe B pour assurer 5 fonctions : l’extraction de l’énergie contenue dans les aliments consommés pour la diffuser dans le corps, protection et entretien des nerfs ainsi que des tissus musculaires, implication dans le cycle de Krebs à l’origine de la production énergétique des cellules, dégradation des glucides, transmission de l’influx nerveux.

Prise de thiamine : mise en garde

Il faut faire attention aux supplémentations en thiamine. Notamment, il existe des catégories de personnes pour lesquelles la dose journalière est strictement limitée (la femme enceinte par exemple). Il est préférable, autant que faire se peut, d’avoir une bonne hygiène alimentaire pour éviter les supplémentations nutritionnelles. Vous trouverez de la thiamine en quantité élevée dans les œufs de poisson, dans la levure de boulanger (donc dans le pain), dans les haricots secs ou encore dans le jambon de porc. Plus vous avez une alimentation diversifiée, et plus vous offrez à votre corps suffisamment de thiamine.

Categories: Guides & Conseils

Leave A Reply

Your email address will not be published.