Les intervenants dans le maintien à domicile

Lorsqu’une personne âgée dépendante ou ses proches décident d’un maintien à domicile, quelques bouleversements s’en suivent. Notamment, le domicile de l’individu en perte d’autonomie doit en principe subir un réaménagement. Les lieux de vie sont modifiés, parfois dans une large mesure. Les objectifs, dans tous les cas, sont de rendre aisé la réalisation des tâches quotidiennes, de mettre en place un environnement sécurisé, éloigner les risques de chutes et d’éviter au mieux que les personnes concernées ne se blessent (elles ne sont plus exposées aux accidents domestiques). Enfin, plusieurs professionnels sont souvent amenés à venir aider la personne âgée. La gestion de ces experts médico-sociaux nécessite une bonne organisation, notamment, pour ne pas se mêler les pinceaux lors du paiement de leurs honoraires. L’utilisation d’un logiciel de gestion est vivement conseillée.

Des besoins variés qui nécessitent l’intervention de plusieurs professionnels

En fonction du niveau de dépendance et de l’état de santé de la personne âgée, différents profils de professionnels sont sollicités. Ces métiers, formant le soutien à domicile, sont classés en 3 catégories : les services à la personne (Assistance aux personnes âgées et Services de confort), les acteurs de la téléassistance, les soins infirmiers à domicile (SSIAD). En plus de leurs tâches spécifiques, ces professionnels vont contribuer au maintien d’une vie sociale pour les personnes âgées dont ils s’occupent. Ainsi, grâce à leur présence, ces individus dépendant seront en mesure de se déplacer à l’extérieur de leur habitation (inspecter leur jardin par exemple ou se rendre à un atelier de loto chaque semaine), de mener une vie de quartier ordinaire (ils peuvent participer à des réunions où sont présents les riverains), de faire leurs courses dans des commerces de proximité.

 

Une organisation optimisée grâce à l’informatique

Internet, et l’informatique, sont devenus des alliés aussi bien des professionnels que des proches des personnes âgées en situation de dépendance. Les logiciels ont fait leur apparition pour aider tous ceux qui sont en contact avec un individu non autonome, qu’ils soient prestataires ou employeurs. Le secteur d’aide à domicile et de soins infirmiers découvre ainsi les avantages de la télégestion. Organiser le planning des infirmiers et suivre le paiement de leurs honoraires devient un jeu d’enfant pour les employeurs.

Categories: Non classé

Leave A Reply

Your email address will not be published.